Prefer to read in English? 🇬🇧 It's over here!

A lui seul, le SEO n’est déjà pas un sujet simple, alors, lorsqu’on le couple avec paywall, c’est encore plus compliqué. Méthode de blocage, référencement sur google, types de paywall : il faut savoir s’y retrouver !

Concrètement voici ce que vous pouvez faire pour limiter l’impact d’un wall sur votre SEO :

  • Évaluer votre méthode de blocage : selon la méthode choisie, l’impact sur le SEO n’est pas le même
  • Prendre en compte le type de paywall que vous utilisez
  • Faire attention au cloaking : respectez les recommandations de Google
  • Employer une stratégie différente pour chaque article
  • Utiliser les techniques “classiques” de SEO

1.Evaluez votre méthode de blocage

Selon la méthode que vous choisissez (côté utilisateur ou serveur), l’impact sur le SEO ne va pas être le même et d’autres éléments entrent également en jeu :

  • Le contournement : les méthodes de blocage front (côté utilisateur) sont plus faciles à contourner (mais nous estimons que le contournement n’est pas nécessairement un problème)
  • Les exigences techniques : côté serveur, l’intégration et la modification requièrent davantage d’expertise technique (et cela coûte plus)
  • L’expérience utilisateur : avec une méthode côté utilisateur, le temps de chargement est réduit
  • Les conflits possibles avec d’autres scripts : ce n’est le cas que pour les méthodes Javascript côté utilisateur
  • Et bien sûr le SEO : une méthode côté utilisateur présente moins de risques pour le SEO mais une méthode côté serveur bien optimisée peut tout de même être très performante pour le SEO

Front / côté utilisateur

Côté serveur

Facile d’intégration et facile à modifier

Plus technique à intégrer

Facile à contourner

Plus sécurisé et plus difficile à contourner

Moins de risques pour le SEO

Plus de risques pour le SEO

Javascript peut générer des conflits avec d’autres scripts ce qui n’est pas le cas avec du CSS

Une très bonne maîtrise du référencement et des données structurées peut réduire l’impact sur le SEO

Meilleure expérience utilisateur

Le chargement peut être long


2. Prenez en compte le type de paywall que vous utilisez

Les modèles metered (les utilisateurs accèdent gratuitement à un quota d'articles avant d'être bloqués) permettent à Google d’explorer tout le contenu, ce qui est optimal pour le SEO.

Alors que, pour les modèles freemium ou hard, la majorité du texte du contenu payant est cachée aux moteurs de recherche et ne sera donc pas optimisée pour le SEO. Pour contrer cela, Google recommande une approche de type "lead-in" qui donne aux utilisateurs l'accès aux premières lignes d'un article, tandis que le reste est bloqué par le wall. Ainsi, Google peut quand même explorer une partie du texte.


Ce qui peut aussi vous intéresser :

Contournement de paywall : ce que les éditeurs doivent savoir
Comment choisir la méthode de blocage à utiliser ? Quelles répercussions sur votre SEO ? On vous dit tout !

3. Attention au cloaking

La pratique connue sous le nom de "cloaking" consiste à montrer aux utilisateurs une URL qui n'est pas la même que celle du moteur de recherche. Cette pratique enfreint les règles de Google car elle ne donne pas aux utilisateurs le résultat de recherche qu'ils attendaient.

Pour contourner cette problématique, Google propose d’utiliser les données structurées et de suivre les 3 étapes suivantes :

1) Ajoutez un nom de classe autour de chaque section de la page soumise à un paywall.


2) Ajoutez des données structurées NewsArticle.

3) Ajoutez les données structurées liées au paywall dans le JSON-LD NewsArticle


Nota Bene : JSON-LD et le format de microdonnées constituent les méthodes acceptées pour la rédaction de données structurées pour le contenu soumis à un paywall.

L’ensemble de ces éléments est clairement expliqué dans sur la documentation de Google.


4. Adaptez votre méthode de blocage au type de contenu que vous proposez

Lorsque vous choisissez votre méthode de blocage de paywall (côté utilisateur ou côté serveur), vous devez prendre en compte plusieurs critères : l'impact sur les revenus publicitaires, la difficulté de contournement, les exigences techniques... et le SEO. Mais, au lieu de choisir l’une des méthodes et l’appliquer à l’intégralité de vos articles, vous pouvez opter pour les deux en définissant quelle méthode est la plus adéquate pour quel type de contenu.

Alors, oui, on marche sur des œufs lorsqu’il s’agit de trouver l’équilibre entre SEO et convertir des utilisateurs en abonnés.

Chaque article a son propre objectif et, pour décider si vous souhaitez prioriser le SEO ou une méthode de blocage plus difficile à contourner, vous pouvez utiliser notre approche qui aide à déterminer si un article doit être gratuit ou payant.


Ajoutez à ce schéma quelques questions plus axées sur le SEO :

  • Évaluez le risque pour le SEO : est-il faible, moyen ou élevé ?
  • En quoi est-ce que ce contenu, s’il devient premium, permet d’atteindre les objectifs de l’entreprise en termes d’engagement, de rétention, de transformation ?


5. Utiliser les techniques “classiques” de SEO

C’est d’autant plus important quand vous employez un paywall.

  • Recherche de mots-clés : existe-t-il un mot-clé de longue traîne que vous pouvez utiliser ?
  • Titres et méta-description : Placez des mots clés dans la partie initiale de votre titre, sans oublier de montrer aux utilisateurs la valeur de ce contenu (pourquoi il est payant).
  • URL : courte, brève et incluant des mots-clés
  • Images : créez une bonne expérience utilisateur en utilisant beaucoup d'images, en ajoutant des mots-clés dans les Alt des images.
  • Liens internes : de votre contenu payant au contenu gratuit, et vice versa.

Notre livre blanc entre dans le détail de chacun des points listés dans l’article : vous y trouverez notamment comment adapter votre SEO et votre stratégie paywall pour Google News et Discover.

Comment Limiter L’impact des Walls sur mon SEO?
Comment mettre en place une stratégie de wall sans compromettre le SEO.